« Je jure comme Avocat d’exercer mes fonctions avec
dignité, conscience, indépendance, probité et humanité. »

Avocats et divorce
Avocats en droit de la famille, Poissy

 Comment choisir son divorce ?

Actuellement, en région parisienne, un couple marié sur deux est amené à divorcer.

Le divorce entraîne des conséquences affectives pour les enfants, sur leur mode de vie, sur l’organisation de la famille, et des conséquences matérielles sur le choix d’un nouveau logement, le partage des biens, la fixation d’une pension alimentaire pour les enfants, et parfois, la fixation d’une prestation compensatoire pour un des conjoints.

La société d’avocats FIDU-JURIS  vous écoute et vous conseille en fonction de votre situation particulière, pour vous aider à choisir la procédure de divorce la plus favorable pour vous.

Il y a quatre types de divorce.

Le divorce par consentement mutuel

Le divorce par consentement mutuel  est un divorce dans lequel les époux sont d’accord sur le principe de divorcer et sur toutes les conséquences financières du divorce.

Les époux sont d’accord sur la résidence des enfants, la fixation de la pension alimentaire pour les enfants, l’éventuelle prestation compensatoire, et le partage des biens.

Depuis la réforme entrée en vigueur le 1er janvier 2017,  la procédure a changé :

  • chaque époux doit avoir son propre avocat et il n’est plus possible, d’avoir un avocat pour les deux époux.
  • les époux ne sont plus convoqués en audience devant le Juge aux Affaires Familiales,
  • les avocats préparent une convention de divorce, qui sera enregistrée par un notaire.

Le divorce à l’amiable

Le divorce à l’amiable est un divorce dans lequel les époux sont d’accord pour divorcer, mais ne sont pas d’accord sur toutes les conséquences, comme la résidence des enfants, la fixation des pensions alimentaires, la prestation compensatoire ou le partage des biens.

Dans ce cas, le Juge aux Affaires Familiales constate l’accord des parties sur le divorce et décide lui-même des conséquences, en tenant compte des éléments de preuve, qui seront communiqués par chaque époux.

Le divorce pour faute

Le divorce pour faute est un divorce dans lequel un des époux a des reproches graves à faire à l’autre et souhaite que le divorce soit prononcé aux torts de l’autre : violences conjugales, alcoolisme, adultère.. 

Dans ce type de divorce, le juge prononce le divorce aux torts de l’un des époux, ou aux torts partagés, en fonction des éléments de preuve qui sont communiqués par chaque partie.

Le divorce pour rupture de vie commune depuis plus de deux ans

Il s’agit d’un type de divorce dans lequel un des époux n’est pas d’accord pour divorcer et aucun reproche ne peut lui être fait pour justifier un divorce pour faute.

Dans cette hypothèse, la loi a prévu que le divorce puisse être automatiquement prononcé par un juge, lorsque les époux ont vécu séparés depuis plus de deux ans.

Contact

Consultez également :

c